2016/11/bc910_Sozialgeschichte_51uJmTlCkGL

LES MAFIAS: les mafias dans le monde (French Edition)

Google Anzeigen

Sozialgeschichte

Ce livre va traiter de l’histoire de la mafia à travers les siècles depuis son départ de l’Italie où elle prend ses sources dans la péninsule subalpine de la Sicile où les « parrains » de la « Cosa Nostra » l’avaient mise en place pour soutirer de l’argent par tous les moyens de la corruption dans les « tripots » où ils percevaient leur dîme et ensuite elle émigra vers les États-Unis où les émigrants Italiens l’avaient emporté avec eux dans leurs bagages et elle prit des dimension jusqu’alors inconnues. La prohibition leur offrira les débouchés dans les « saloons » Amé-ricains où leur commerce prit des dimensions importâtes. Les plus grands parrains furent Al Capone, Lucky Luciano, Dillinger. Les « Incorruptibles » d’Eliot Ness leur firent une course sans fin et Al Capone tombera pour « des irrégularités dans ses comptes ». Les mafias s’exporteront dans tous les pays du monde (France, Espagne, Amérique Latine, Sud-Est asiatique et même en Chine et au Japon où les « Yakusas » font régner la terreur dans le « pays du Soleil Levant », où ses méthodes relèvent plus du banditisme que la recherche de l’argent facile. Mais la drogue fournira la marchandise idéale por ces nouveaux « nababs » de l’Amérique Latine, trouveront dans cette production les moyens de faire tourner des dictatures dans les pays comme le Nicaragua, le Guatemala et le Honduras.
Même la Russie a elle aussi se propre mafia qui a ses ramifications jusque dans les coulisses du pouvoir, car Boris Eltsine, et ses amis se maintienne au pouvoir grâce aux mafieux qui tiennent en mains les leviers des industries comme « Promgaz » le géant de la production de gaz russe et qui tiennent aussi les leviers de l’industrie russe allant de la production d’acier et du pétrole.
Le Sud-Est Asiatique lui aussi a ses propres mafias grâce à la production de l’opium qui s’exporte dans le monde entier, la Chine n’est pas en reste avec sa propre organisation qui règne fumeries sur les « tripots » de Canton et des grandes villes du plus grands pays du monde. La France n’est pas la plus grande mafia du monde mais les Caïds Marseillais et les Corses ont hérité des habitudes italiennes qui ont importé dans la Corse ses propres habitudes et ses travers, les bandits de l’île ont des travers qui ressemblent par certains points aux « parrains » italiens, mais la botte italienne a eu se années noires avec les « brigades rouges » qui avaient des accointances avec la mafia sicilienne qui lui fournissait les moyens d’exister. Mais l’Italie a fait un grand ménage dans la mafia avec les « repentis » qui en échange de la réduction de leurs peines ont livré les grands parrains de la mafia italienne qui dorment en prison. Mais la « camorra » est toujours présente dans la botte italienne et la Sicile a toujours ses familles qui ont fourni aux États-Unis les plus grands de leurs truands qui ont régné sur Chicago qui fut la plus grande place des « parrains » Américains qui ont pendant des années fait régner la terreur dans les « tripots » où la prostitution, la drogue et la politique font bon ménage car même les Kennedy dans le financement de leurs campagnes présidentielles ont eu besoin des moyens financiers de la mafia pour arriver à leurs fins


Mehr auf Amazon:

LES MAFIAS: les mafias dans le monde (French Edition)

Facebook Like
Autor: Martin Osman Hamann »

Martin Osman Hamann bloggt hier schon seit 2009 und es ist immer noch so aufregend wie am Ersten Tag. Was wahrscheinlich daher rührt weil er bisher nur 1 Artikel oder so veröffentlicht hat :)

Diesen Blog-Autor abonnieren:

Auf Facebook teile ich persönliche Dinge und stelle neue Projekte vor
YouTube nutze ich zurzeit noch nicht voll aus, kann aber noch kommen
Auf Google+ poste ich vorallem lustige Gifs und krankes Zeug
  Auf Twitter retweete ich lustige Tweets und twittere meine Posts
  Auf SoundCloud reposte ich Songs die ich gerne höre & lege Listen an
This post has been viewed 181 times

Kommentar zum Artikel verfassen

Pflichtfelder *

Vollständiger Name. Wird, falls vorhanden, mit Ihrer Homepage verlinkt.

Optional, nicht erforderlich.