La Reine Victoria d’après sa correspondance: Parties I et II (French Edition)

Google Anzeigen

Europäisch

Extrait :

La reine Victoria d’après sa correspondance inédite

La reine Victoria avait l’habitude de conserver et de classer les lettres, les notes, les mémoires qu’elle écrivait ou qu’elle recevait. Tous ces documens ont été réunis en volumes. Les archives ainsi formées constituent une série d’actes officiels extrêmement abondante, et l’histoire y trouvera un jour les matériaux les plus précieux ; mais on ne saurait songer à en faire une publication complète. Ceux qui se rapportent à la vie de la Reine jusqu’à l’année 1861 forment plusieurs centaines de volumes. Le roi Edouard VII a pensé qu’on pouvait faire un choix dans cette correspondance, et de là est sortie l’intéressante et importante publication à laquelle nous empruntons les extraits qui suivent. Elle fait le plus grand honneur à la Reine et à la plupart de ses ministres. L’édition anglaise vient de paraître à Londres. L’édition française paraîtra dans quelques semaines à la librairie Hachette, où elle a été préparée par M. Jacques Bar doux.

La plupart des lettres que nous reproduisons ont été échangées entre la reine Victoria et le roi des Belges, Léopold Ier. L’affection de la reine pour son oncle n’a eu d’égale que celle que l’oncle rendait à sa nièce avec une tendresse qu’il a lui-même, quelque part, qualifiée de paternelle. Si de très légers nuages se sont parfois élevés entre eux, ils ont été bientôt dissipés, et ils n’ont jamais altéré leurs sentimens mutuels. Il y a quelque chose de touchant dans cette longue intimité, où le Roi et la Reine montrent tant d’esprit politique et de bon sens, relevés par les plus sérieuses qualités morales. Nous avons, de préférence, choisi parmi ces lettres celles qui se rapportent à des événemens connus de tous, et se rattachent à l’histoire générale de l’Europe et le plus souvent à celle de la France, ce qui nous a permis de les reproduire sans explications, ni commentaires. Les lettres et les notes échangées entre la Reine et ses ministres appartiennent plus spécialement à l’histoire de l’Angleterre et l’éclairent, sur bien des points, d’un jour nouveau. La première lettre de la princesse Victoria au roi, alors prince Léopold, est de 1828 : la princesse avait alors neuf ans.

Kensington Palace, 25 novembre 1828.

Mon bien cher oncle,

Je vous souhaite que cet anniversaire se renouvelle souvent ; je pense bien souvent à vous et j’espère vous revoir bientôt, car je vous aime beaucoup. Je vois souvent ma tante Sophie [1], qui paraît très bien et est très bien. Je me sers de votre joli bol à soupe tous les jours. Fait-il très chaud, en Italie ? Il fait si doux ici que je sors tous les jours. Maman va assez bien et moi tout à fait. Votre nièce affectionnée.

P.-S. — Je suis très fâchée contre vous, oncle, car vous ne m’avez pas écrit une fois depuis votre départ, et il y a longtemps de cela.

Le prince Léopold à la princesse Victoria.

Paris, 20 avril 1829.

Mon cher amour,

Bien que j’espère avoir le plaisir de vous voir dans quelques jours, je désire cependant me rappeler avant à votre souvenir et vous dire combien je serai ravi d’embrasser ma chère petite enfant. J’ai voyagé loin, de par le monde, et pourrai vous donner des détails amusans sur bien des choses.
Stockmar [2], qui a été très malade, et que je désespérais de voir ici, est arrivé avant-hier et vous pouvez deviner le plaisir que j’en ai éprouvé. Il faut que je m’arrête. Au revoir. Puissé-je vous trouver grandie, florissante et affectueuse pour votre vieux et fidèle oncle !
Le roi des Belges à la princesse Victoria.

Bruxelles, 22 mai 1832.

Mon cher amour,

Permettez-moi de vous offrir mes vœux les plus sincères et les meilleurs pour l’anniversaire de votre naissance. Que le ciel vous protège, vous comble et verse sur vous ses meilleures bénédictions !

Le temps s’enfuit : il y a maintenant treize ans que vous entrâtes dans ce monde agité ; j’ose à peine maintenant vous appeler une petite Princesse…


Mehr auf Amazon:

La Reine Victoria d’après sa correspondance: Parties I et II (French Edition)

Facebook Like

Leave a Comment

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.