Jamais le premier soir !: Rencontres sur la toile (BIOGRAPHIE)

Google Anzeigen

Für alternde Menschen

Après avoir divorcé de la mère de ses enfants, Arno Clair s’est inscrit à 48 ans à un site de rencontres. Son libertinage a duré deux ans, jusqu’à ce qu’une belle histoire l’éloigne de son ordinateur. Plus tard, il s’est lancé dans la rédaction de ce livre. Son propos n’était pas d’écrire le récit de ses aventures sentimentales ou sexuelles. D’autres l’avaient déjà fait et cela lui semblait sans intérêt. Simplement, il se trouvait face à une saisissante galerie de portraits féminins et a éprouvé le besoin de parler de ces femmes dans leur diversité, mais unies dans une même frustration amoureuse.
Bien que ce livre ne relève pas de l’étude sociologique, ces « portraits de femmes en quête d’un mec » témoignent d’une réalité dans les rapports amoureux d’aujourd’hui, ils sont le reflet d’une société où les sentiments se conjuguent sur Internet, où le rapport sexuel se décide parfois en quelques clics, où immédiateté rime souvent avec brutalité et où le virtuel apporte à l’émancipation une nouvelle dimension.Après avoir divorcé de la mère de ses enfants, Arno Clair s’est inscrit à 48 ans à un site de rencontres. Son libertinage a duré deux ans, jusqu’à ce qu’une belle histoire l’éloigne de son ordinateur. Plus tard, il s’est lancé dans la rédaction de ce livre. Son propos n’était pas d’écrire le récit de ses aventures sentimentales ou sexuelles. D’autres l’avaient déjà fait et cela lui semblait sans intérêt. Simplement, il se trouvait face à une saisissante galerie de portraits féminins et a éprouvé le besoin de parler de ces femmes dans leur diversité, mais unies dans une même frustration amoureuse.
Bien que ce livre ne relève pas de l’étude sociologique, ces « portraits de femmes en quête d’un mec » témoignent d’une réalité dans les rapports amoureux d’aujourd’hui, ils sont le reflet d’une société où les sentiments se conjuguent sur Internet, où le rapport sexuel se décide parfois en quelques clics, où immédiateté rime souvent avec brutalité et où le virtuel apporte à l’émancipation une nouvelle dimension.


Mehr auf Amazon:

Jamais le premier soir !: Rencontres sur la toile (BIOGRAPHIE)

Facebook Like
Autor: Martin Osman Hamann »

Martin Osman Hamann bloggt hier schon seit 2009 und es ist immer noch so aufregend wie am Ersten Tag. Was wahrscheinlich daher rührt weil er bisher nur 1 Artikel oder so veröffentlicht hat :)

Diesen Blog-Autor abonnieren:

Auf Facebook teile ich persönliche Dinge und stelle neue Projekte vor
YouTube nutze ich zurzeit noch nicht voll aus, kann aber noch kommen
Auf Google+ poste ich vorallem lustige Gifs und krankes Zeug
  Auf Twitter retweete ich lustige Tweets und twittere meine Posts
  Auf SoundCloud reposte ich Songs die ich gerne höre & lege Listen an
This post has been viewed 148 times

Kommentar zum Artikel verfassen

Pflichtfelder *

Vollständiger Name. Wird, falls vorhanden, mit Ihrer Homepage verlinkt.

Optional, nicht erforderlich.