Étude sur le corset: Thèse pour le doctorat en Médecine 1909-1910 (French Edition)

Allgemeinmedizin

Dans tous les ouvrages traitant du corset, nous trouvons que son origine remonte aux temps les plus anciens et cependant nous ne pouvons nous empêcher d’observer qu’aucune pièce du vêtement féminin dans l’antiquité n’avait aucune ressemblance quelconque ni lointaine avec ce qu’est le corset d’aujourd’hui, car les plus caractéristiques de ces pièces antiques n’étaient que de simples ceintures destinées à voiler et parfois à soutenir les seins. Ces ceintures étaient, du reste, purement en étoffe, c’est-à-dire se moulant exactement sur les parties ceintes et ne ressemblant ni ne remplissant en rien l’office de nos moules à thorax modernes.

Nos ancêtres les Grecs et les Romains étaient, du reste, bien trop amoureux du Beau et de la perfection des formes naturelles pour tolérer chez leurs femmes des déformations volontaires, et nous voyons cependant qu’à ces époques lointaines la coquetterie féminine ne le cédait en rien à celle d’aujourd’hui et que le soin de la beauté plastique était cultivé à un degré ignoré de nos jours. Quand les Anciens aidaient la Nature, ils cultivaient uniquement les attributs qu’elle leur avait donnés, ce qui a fait dire à Ovide : « Que si les filles d’autrefois prenaient moins soin de leur parure, c’est que les hommes étaient aussi négligés qu’elles. »

Corpora si veteres non sic coluere puellæ
Ne veteres cultos si habuere viros.
Le corset, tel que nous l’étudions aujourd’hui, a pris naissance avec la civilisation européenne : il a son berceau dans la chrétienté. Mais l’usage des ceintures s’était introduit depuis les temps les plus reculés. Bouvier, dans ses Recherches critiques et historiques sur le corset, divise en cinq époques les diverses phases qui se succèdent depuis l’usage des ceintures antiques pour arriver au corset moderne.

Première époque : Antiquité. Bandes. Fasciæ.

Deuxième époque : Premier siècle de la monarchie française et une grande partie du moyen âge. Période de transition où l’on abandonne complètement les bandelettes romaines. Commencement des corsages dits « justes au corps ».

Troisième époque : Fin du moyen âge, commencement de la Renaissance : adoption générale des corsages serrés tenant lieu de corset.

Quatrième époque : Corps à baleine, du milieu du xvie siècle à la fin du xviiie siècle.

Cinquième époque : Corsets modernes.

À ces cinq époques, O’Followel, dans son ouvrage sur le corset, en ajoute une sixième : L’époque médicale, avec les corsets dits hygiéniques…


Mehr auf Amazon:

Étude sur le corset: Thèse pour le doctorat en Médecine 1909-1910 (French Edition)

Facebook Like

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Copyright © 2009 by Martin Osman Hamann. All rights reserved