2016/11/a7b81_Revolution_1918_51dknjbxvaL

Au service de la France (tome 10): Victoire et armistice 1918 (French Edition)

Google Anzeigen

Revolution 1918

Extrait :

CHAPITRE I
Janvier
Visites officielles. – Lloyd George demande la réunion du Comité interallié pour l’examen des ouvertures de paix. – Refus de Clemenceau. – Conséquences de la défection russe. – Message du président Wilson. – Idées du général Pershing. – Affaires judiciaires en cours. – Arrestation de Caillaux. – Les papiers de Florence. – Le général Alfieri. – Situation militaire en Italie, d’après le général Bourgeois. – Projet d’une déclaration commune des Alliés sur les buts de guerre. – Lettre du président Wilson. – Visite aux blessés de Saint-Ouen, à la suite de l’explosion d’une poudrière. – Mauvaises nouvelles de Russie.

Visites officielles. – Lloyd George demande la réunion du Comité interallié pour l’examen des ouvertures de paix. – Refus de Clemenceau. – Conséquences de la défection russe. – Message du président Wilson. – Idées du général Pershing. – Affaires judiciaires en cours. – Arrestation de Caillaux. – Les papiers de Florence. – Le général Alfieri. – Situation militaire en Italie, d’après le général Bourgeois. – Projet d’une déclaration commune des Alliés sur les buts de guerre. – Lettre du président Wilson. – Visite aux blessés de Saint-Ouen, à la suite de l’explosion d’une poudrière. – Mauvaises nouvelles de Russie.

Mardi 1er janvier 1918

Matinée consacrée aux visites officielles. Les ministres se réunissent tous dans le salon diplomatique. Clemenceau me souhaite d’un ton cordial la bonne année et je réponds du même accent. Nous causons en attendant Dubost, président du Sénat.

Jeanneney m’apprend qu’un homme honorable est prêt à déposer en justice qu’il a apporté, il y a quelques mois, à la section des renseignements un dossier établissant des rapports de Caillaux avec l’Allemagne et que ce dossier a disparu.

Dubost vient avec le bureau du Sénat, Deschanel avec le bureau de la Chambre.

Nous quittons l’Élysée pour rendre, à notre tour, visite aux présidents des deux Chambres. Clemenceau monte avec moi dans mon automobile. Je lui demande, en route, ce qu’il compte faire au sujet de Delanney. « Rien, me dit-il, pour le moment : je ne veux pas avoir l’air de le poursuivre à cause de Caillaux. »

Clemenceau m’apprend que le Crédit Foncier égyptien avait demandé à Caillaux sa démission d’administrateur. Caillaux a répondu par télégramme qu’il avait eu un très grand succès à la Chambre et qu’il était sûr d’anéantir les calomnies. Clemenceau remarque que Caillaux avait déclaré publiquement ne faire partie d’aucun conseil d’administration.

En revenant du Sénat, nous allons au Palais Bourbon. Clemenceau tient, dit-il, à m’accompagner jusqu’à l’Élysée. Il m’y ramène, en effet, et je prends congé de lui au perron.

Jeudi 3 janvier.

Comité de guerre. Abel Ferry assiste à la séance.

Clemenceau me communique une lettre de Lloyd George qui demande avec insistance que la prochaine réunion du Comité interallié n’ait pas lieu à Paris, mais à Londres. Il invoque l’état de santé de lord Balfour, alité depuis quelques jours.

Il donne en outre, comme objet de cette première réunion, l’examen des ouvertures de paix. Clemenceau a préparé une réponse dans laquelle il ne touche pas à cette dernière question ; mais Pichon, qui assiste à notre séance, me dit que Lloyd George et plusieurs membres du gouvernement britannique veulent évidemment nous engager dans des négociations de paix. Clemenceau complète immédiatement sa réponse, en accentuant ses conclusions négatives et en ajoutant qu’il ne veut, en ce moment, se prêter à aucune négociation de paix.

Clemenceau déclare qu’il compte confier à Abel Ferry, accompagné d’un député, M. Planche, et du général Foch, une mission en Italie. Ferry et Planche auront à s’occuper du recrutement et Foch de l’instruction.

Samedi 5 janvier.

Antonin Dubost me communique une nouvelle lettre du général Micheler, remplie de critiques contre Pétain et contre Fayolle.

Télégramme de M. Barrère au quai d’Orsay :

« Rome. — Le génér


Mehr auf Amazon:

Au service de la France (tome 10): Victoire et armistice 1918 (French Edition)

Facebook Like

Leave a Comment

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.